2021 – Le retour de l’hyper-croissance et le début de l’internationalisation

311

Chers clients et partenaires et autres destinataires de cette newsletter, comme le veut la tradition, je profite de ce début d’année pour vous présenter un bilan de l’année 2021 et vous présenter nos perspectives pour 2022.

Après un ralentissement en 2020 pour des raisons qu’il n’est pas nécessaire de préciser, la croissance du chiffre d’affaires de Lucca a atteint en 2021 le niveau réjouissant de 42 % (à 21 500 000 euros) et même de 50% si l’on parle de la croissance du montant des abonnements ou Annual Recurring Revenue (ARR).

Nous comptons désormais 5 000 clients à qui nous offrons une palette de produits qui s’est élargie en 2021 avec la gestion des tickets restaurants,  la gestion des enquêtes internes (via le rachat de Bloom at Work), la signature électronique, la gestion des entretiens à 180° et 360° et depuis peu, comme nous vous en parlons dans cette newsletter, une intégration avec la gestion du logiciel de paie Silae et la gestion du télétravail/Flex office avec Timmi Office.

Par ailleurs, beaucoup de nouveautés excitantes sont à prévoir dans les prochains mois, à commencer par la gestion des achats et la gestion de la formation.

Nos effectifs se sont accrus d’une centaine de collaborateurs. Nous sommes aujourd’hui 310 personnes à Paris, Nantes et Marseille et, à partir du mois prochain à Barcelone et Genève.

Et oui, après avoir géré l’étranger depuis la France ou via des distributeurs, 2022 sera un tournant pour Lucca avec des ouvertures de filiales en Suisse et en Espagne pour mieux servir ces nouveaux marchés.

Au nom de tous les collaborateurs Lucca, je vous présente tous nos vœux pour cette nouvelle année.

Merci de votre confiance,

Gilles Satgé

Diplômé de l’ESCP et expert-comptable mémorialiste, Gilles Satgé passe les 10 premières années de sa carrière chez Arthur Andersen. De 1997 à 2001, il assume des responsabilités de direction chez Lexiquest, Sterling Software puis Webnet. Avec Frédéric Pot, il fonde Lucca en mars 2002. Il s’occupe plus particulièrement de la conception des logiciels.

Laisser un commentaire